A- A A+
Suivez-nous! La page Facebook des Restos du Coeur de BelgiqueLa page Instagram des Restos du Coeur de BelgiqueLe compte Twitter des Restos du Coeur de Belgique

Federation des restos du coeur de belgique repas du reveillon4L’Association Les Restos du Cœur agit depuis plus de 35 ans pour la solidarité sociale, en distribuant en Belgique des repas (670.000 par an) et par des actions d’aide à l’insertion sociale auprès des personnes précarisées. Notre ONG humanitaire a été fondée par Coluche. Une association est non gouvernementale parce qu’elle intervient, grâce au soutien de la population , en plus de l’action des Etats, ou parfois à leur place, pour soulager les problèmes de la société. Notre action existe essentiellement grâce aux donateurs, aux partenaires (des grandes marques) et par  l’action de centaines de bénévoles sur le terrain. Certains centres sont aussi soutenus par les pouvoirs locaux (communes, CPAS), régionaux ou fédéraux.

Les Restos du Cœur travaillent avec d’autres associations caritatives sur le terrain de la pauvreté. Celle-ci est de plus en plus présente dans notre pays comme partout ailleurs dans le monde. Grandes et petites associations, comme Médecins du Monde, Accompagner.be, La Main Tendue, SOS Villages d’Enfants,  SOS Faim, préservent heureusement la solidarité humaine et la motivation de bénévoles, pour remplir leur mission d’intervention sociale ou de santé. Comme les Restos du Cœur, elles permettent d’aider des familles entières à résister à la pression de la misère qu’elle soit proche ou loin de nous

Federation des restos du coeur de belgique repas du reveillon3La solidarité, c’est pouvoir compter sur l’autre ou apporter à l’autre son soutien concret, en cas de besoin. Le public des Restos du Coeur ce sont les familles frappées par la crise, les isolés, les réfugiés qui ne peuvent pas s’assurer le minimum pour vivre : un repas. Notre action humanitaire  encourage la solidarité en tant qu’ONG, pour préserver la dignité des publics en difficulté, et pour que chaque être humain dans la misère trouve, une main tendue à travers un repas chaud et un accueil. En plus de distribuer des milliers de repas dans ses centres, l’action humanitaire des Restos du Cœur comprend aussi une aide à la santé et l’éducation des enfants, au logement, et un accompagnement à la réinsertion sociale.

Les Restos du Cœur jouent un double rôle, celui de distributeur direct de repas chauds aux populations dans le besoin, via les dons alimentaires reçus des  particuliers et des entreprises. Mais elle joue aussi le rôle de Banque alimentaire en distribuant les surplus de stocks alimentaires vers différentes associations plus locales qui peuvent ainsi nourrir ceux qui souffrent économiquement un peu partout en Belgique.

Federation des restos du coeur de belgique repas du reveillon2Les Restos du Cœur sont une ONG de solidarité et d’engagement caritatif qui considère que chacun a droit à être aidé et nourri décemment, lorsqu’il est dans le besoin. La pauvreté n’est pas une fatalité, encore moins une faute.  Notre association  humanitaire agît concrètement pour  le droit de chacun à être accueilli, écouté et nourri quand il se sent exclu de la société. Pour cela, l’Association a besoin du soutien de tous, particuliers ou entreprises, pour récolter des fonds et de la nourriture en suffisance. Car les besoins sont énormes.

2021

Accueil d'un nouveau candidat Resto Du Cœur : Aarschot. Nous arrivons donc à un total de 18 Restos du Cœur en Belgique.

2020

21 décembre, les Restos Du Cœur de Belgique et la Fédération célèbrent les 35 ans de leurs actions de terrain en Belgique.

restos du coeur notre histoire

Juin, Un deuxième foodtruck (Resto du Cœur mobile) est inauguré.

2019

Accueil de deux nouveaux candidats "Resto Du Cœur" : Mons et Tienen. Ce qui fait un total de 17 Restos du Cœur en Belgique.

2018

En octobre, inauguration du nouveau hangar de stockage de 800 m².

2017

En juillet, inauguration du foodtruck (Resto du Cœur mobile) qui se rend toutes les semaines le mercredi à Bouillon et le vendredi à Hastière pour aider plus de 300 personnes précarisées en leur livrant des colis alimentaires.

2015

Les Restos du Coeur de Belgique célèbre leur 30 ans d'existence.

2014

Pour répondre aux besoins d’une précarité de plus en plus présente, la FRCB reconnait la création de deux nouvelles implantations.

2011

Les 25 ans : les 15 Restos du Coeur de Belgique et la Fédération célèbrent officiellement les 25 ans de leurs actions de terrain en Belgique.

2001

La Fédération devient une Fédération Nationale avec l’ouverture de Restos du Coeur en Flandre.

1991

Naissance de la Fédération. Les Restos du Coeur présents sur le terrain s’unissent en une Fédération des Restos du Coeur de Belgique : Bruxelles, Liège, Mouscron, Mons et Wavre seront rejoints au fil des années par d’autres entités qui ouvriront leurs portes dans différentes villes de Wallonie.

1988

En France « La loi Coluche » est votée : une disposition fiscale permettant d’obtenir une réduction d’impôt pour les dons destinés aux associations qui fournissent de la nourriture, des soins ou un logement aux personnes en difficulté.
En Belgique, il faudra attendre jusqu’en 1992.

1986 (22/02)

Coluche atterit à Bierset et vient officiellement soutenir l’ensemble des Restos du Coeur en Belgique. Il participe au premier concert au Hall des Foires de Coronmeuse à Liège.

1986 (20/02)

Intervention de Coluche au Parlement Européen à Strasbourg. Grâce à cette intervention, le Conseil Européen a ouvert en 1987 les frigos des surplus de la communauté européenne : le Programme Européen d’Aide aux plus Démunis (PEAD), rebaptisé depuis FEAD (Fonds européen d’aide aux plus démunis) et mieux connu sous le vocable Birb en Belgique.

10/1985

Solvay : l’idée des Restos du Coeur de Coluche est immédiatement reprise par des étudiants de l’Ecole de Commerce. Ils s’organisent pour prendre en charge la gestion, la centralisation et la coordination en Belgique. Des contacts sont pris dans tous les pays avec des firmes et des entreprises alimentaires, des compagnies de transport,… Des particuliers qui ont du temps libre ou du matériel à prêter. Cet élan de solidarité s’étend à Bruxelles, Wavre, Liège, Mons et Charleroi.

1985 (26/09)

L’idée de Coluche : en direct sur Europe 1, Coluche se révolte contre les gaspillages d’une société de consommation, il dénonce également la destruction des surplus agricoles en France et en Europe. « Quand il y a des excédents de bouffe et qu’on les détruit pour maintenir les prix sur le marché, on pourrait les récupérer et on essaiera de faire un grande cantine pour donner à manger à tous ceux qui ont faim. »
L’idée est lancée… Le premier Restaurant du Coeur ouvrira ses portes en Belgique le 21 décembre 1985.

1985 (29/05)

Au Parlement Européen : le député José Happart prend la parole et dénonce une situation économique dont sont victimes des millions de personnes. « N’est-il pas inadmissible que le coût des soins de santé et des charges dues à la pauvreté sera plus important que celui d’une aide alimentaire fournie à la société concernée. » Il demande donc que ces surplus chèrement stockés et détruits soient mis à la disposition de ceux qui en ont besoin.

Notre structure de frais :
moins de 3% de tous les dons reçus !

En toute transparence, vous pouvez consulter ci-après nos données financières pour les 3 dernières années.

TableauSynthese blanco 2020

 

Bon à savoir :

Grâce à notre réseau de volontaires, à notre gestion rigoureuse des moyens et grâce à nos récoltes de vivres, nous sommes une des associations en Belgique dont les charges d’administration centrales sont les plus basses du royaume. Autrement dit, chaque euro que vous donnez aux Restos du Cœur, c’est 97,5% qui sont redistribués directement à l’aide aux plus démunis.

Restos du Coeur de Belgique: structure de frais

Pour aider au mieux les plus démunis, les Restos du Cœur ont besoin de bénévoles et  d’une structure professionnelle qui les encadre. Les équipes permanentes constituées de volontaires et de salariés des Restos du Cœur  permettent à notre association caritative de vivre toute l’année… Et de mener des actions efficaces contre la faim grâce à une distribution alimentaire sans faille.

Mais bien entendu, l'équipement et le fonctionnement de chacune des entités engendrent également des frais : loyer, chauffage, électricité, eau...

Depuis plusieurs années déjà, les normes d’hygiène alimentaire se sont accrues. Des investissements importants et indispensables ont donc été nécessaires pour assurer la pérennité de notre action au quotidien.

Le centre logistique de Fernelmont fonctionne avec:

Federation-des-restos-du-coeur-de-belgique-logistique

Les restos peuvent assurer leurs missions grâce à:

  • de nombreux et généreux donateurs réguliers,
  • des dons et legs,
  • des partenaires fidèles offrant des marchandises variées,
  • de grandes enseignes donnant leurs surplus,
  • des aides à l’emploi qui permettent d’engager du personnel.

Grâce à votre générosité, la Fédération des Restos du Cœur Belgique peut répartir les dons financiers et les dons alimentaires entre ses différentes antennes. Mais  toutes les entités ne sont pas égales devant les ressources et leur financement ne se limite pas à ces apports. Heureusement que certaines d'entre elles bénéficient de subsides ou d'aides matérielles d'administrations communales, de provinces, de certains ministères (Affaires Intérieures, Fonction publique de la Région wallonne), de CPAS et de fondations.

Dans d’autres cas, ce sont les organisations de manifestations et d'animations diverses  comme les associations caritatives locales, les services clubs, les paroisses, les associations de commerçants ou encore les privés, qui permettent aux différents Restos du Cœur régionaux de couvrir leurs frais.

Bon à savoir :

Les bénéfices générés par la fameuse tournée française des Enfoirés et les retombées commerciales en Belgique des ventes de CD et DVD "Les Enfoirés" sont au bénéfice des Restos du Coeur de France. Si vous voulez nous soutenir en Belgique, vous pouvez le faire directement via notre site Internet.

Les 18 Restos du coeur de Belgique

Candidat Resto du Cœur
d'Aarschot

Colis Alimentaire, Epicerie sociale

0496/30.25.27

Le Resto du Cœur
d'Arlon

Repas chauds, Colis Alimentaire, Logements d’insertion, Service social, Gestion budgétaire.

0495/54.24.06

Le Resto du Cœur
de Assenede

Colis alimentaires, Repas chauds hebdomadaires, Distribution de vêtements, Excursions culturelles

0474/27.26.04

Le Resto du Cœur
de Charleroi

Repas chauds, Colis alimentaires, Service social, Médiation de dettes, Repas à emporter pour enfants scolarisés.

071/20.07.91

Le Resto du Cœur
de Gembloux

Repas chauds du soir de septembre à avril les mardis et les jeudis dès 18h00. Service social : tous les mardis et jeudis.

0499/14.68.10

Le Resto du Cœur
de Laeken

Repas chauds sur le temps de midi toute l’année, petit-déjeuner, activités socio-culturelles, insertion socioprofessionnelle et colis alimentaire.

02/420.60.87

Le Resto du Cœur
de La Louvière

Colis alimentaires, vêtements de seconde main, fabrication de produits écologique multi-usage, coiffeuse et esthéticienne tous les deux mois, café philo tous les mois.

0496/95.78.48

Le Resto du Cœur
de Liège

Repas chauds de midi, accueil petit-déjeuner, Coin maman-bébé, dispensaire médical, service social, accès douche, coin bibliothèque, repas scolaires.

04/34.40.800

Le Resto du Cœur
de Marche

Repas chauds, colis alimentaires, service social.

084/31.59.67

Candidat Epicerie du Cœur
de Mons

Distribution de colis alimentaires et service social.

065/75.54.24

Le Resto du Cœur de Mouscron

Repas chauds le midi d’octobre à fin mars, Colis alimentaires, Accueil social / chauffoir: De 9h à 13h, Service social: Du lundi au vendredi, de 9h à 14h, Atelier cuisine (1x/ mois), Dispensaire médical et pharmacie, Distribution de vêtements

056/58.88.39

Le Resto du Cœur
de Namur

Repas chauds de midi toute l’année, colis alimentaires, accueil petit-déjeuner, école de devoirs, coin internet-informatique, animation socioculturelle, bibliothèque, logements à l’année, boutique de droit, permanences sociales et juridiques, consultations sociales, médiation de dette.

081/22.53.23

Le Resto du Cœur
d'Ostende

Repas chauds, colis alimentaires, vêtements, animations.

059/50.08.37

Le Resto du Cœur
de Quiévrain

Repas chauds, colis alimentaires, permanences sociales et administratives, lavoir et coin hygiène, vêtements de seconde main.

065/78.05.83

Le Resto du Cœur
de Saint-Gilles

Repas chauds, colis alimentaires, distribution de vêtements chauds et de couvertures, bibliothèque, rinsertion socioprofessionnelle, permanences sociales et des accompagnements sur rendez-vous.

02/538.92.76

Le Resto du Cœur
de Verviers

Repas chauds, colis alimentaires, service social.

087/33.63.63

Candidat Resto du Cœur
de Tienen - Bzeorgommensen

Distribution de colis alimentaires.

0475/55.06.13

Le Resto du Cœur
de Wavre

Distribution de colis alimentaires sur rendez-vous de 10h à 15h.
Notre équipe de volontaires pour la distribution de colis est actuellement au complet.

0472/75.67.61

L'action :

Le Resto du Coeur offre un espace accueillant et convivial visant à répondre aux besoins alimentaires des personnes en situation de précarité et/ou de grande pauvreté, il s’efforce de rencontrer l’ensemble des problèmes sociaux et de trouver les remédiations appropriées.
L’action menée est, autant que possible, d’ordre préventif : elle vise à éviter l’aggravation des dégradations sociales dont souffrent les usagers. Elle touche aussi bien les contextes sociaux qui engendrent la pauvreté que les victimes de celle-ci.

La déontologie :

Les membres respectent le code de déontologie en vigueur dans le monde associatif belge, elle interdit l'utilisation de la pauvreté tant à des fins politiques que dans la recherche de fonds.

La qualité du service :

Le Resto du Coeur offre une aire de loisirs et d’échanges libres de toute tendance philosophique et religieuse particulière et ouverte à toute forme de collaboration compatible avec son projet. Il fonctionne comme une entreprise où la gestion des ressources, les finances, le patrimoine et le management sont administrés dans le respect des règlements et des lois en vigueur.

Le service assuré aux convives est de qualité. Il répond à la contrepartie qu’un client est en droit d’attendre.

La qualité des repas et des produits alimentaires distribués sont une constante préoccupation des responsables de l’institution. Elle répond aux normes d’hygiène applicables dans le secteur Horeca et est basée sur un juste équilibre entre protéines, lipides, glucides, fibres, sels minéraux, vitamines et produits laitiers.

Le caractère paritaire de la relation :

Le Resto du Coeur est une association, personnalité juridique, qui a les statuts d’association sans but lucratif. Il offre un ensemble de services destinés à lutter contre l’exclusion.

Le caractère paritaire de l'échange se concrétise dans des relations contractuelles où les droits et les devoirs des parties sont reconnus et s’efforcent de se distancier du comportement des associations caritatives où dominent les relations assistants – assistés.

Un repas est servi quiconque en fait la demande selon les horaires et des conditions applicables à tous les usagers. Dans la mesure du possible, il est payant. L’usager n’est pas tenu de dire «merci ». Sa quote-part financière, comme la prise en charge de certaines tâches collectives, sont promues au titre de participation à l’action de solidarité des Restos du Coeur.

L'intégrité et autonomie de l’usager comme finalité de l’action :

Le Resto du Coeur offre une table conviviale qui accueille, de préférence toute l’année, des convives, sans limitation de provenance et sans distinction de sexe, d’âge, de culture et de race.

Les opinions et convictions philosophiques, politiques et religieuses de tous les usagers sont respectées de manière absolue.

L’usager conserve ses caractéristiques de citoyenneté à part entière, dans un processus menant à l’acquisition ou au recouvrement de l’autonomie.

Le client est respecté comme partenaire digne d’intérêt dont les compétences et les potentialités sont reconnues.

Les besoins spécifiques liés à la santé, à l’âge et à la culture des clients sont rencontrés, dans la mesure du possible.

Le travail social de médiation est mené en partenariat avec l’usager. Celui-ci prend sa part du travail. La volonté de prise en main du cheminement social par l’intéressé lui-même est un élément essentiel de la réussite du processus d’intégration.

Toute forme de discrédit et de stigmatisation de l’usager qui aboutirait à le marginaliser davantage est proscrite.

Federation des restos du coeur de Belgique

 


En hiver 1985, les silos et les frigos de l’Europe sont pleins. Pourtant, des ventres sont vides et des gens vont encore mourir de faim et de froid…

 


Les Wallons déposent, par l’entremise d’un politicien, une proposition sur la pauvreté en Europe au Parlement Européen à Strasbourg. Mais l’idée ne perce malheureusement pas …
… Elle séduit néanmoins un artiste en France, un clown du nom de Coluche (Michel Colucci) qui élève la voix et interpelle les Français sur les ondes d’Europe 1 le 26 septembre 1985.
L’appel est entendu par des étudiants de la « Solvay Business School ». Des artistes, des politiques, des agriculteurs, des anonymes se mobilisent, mais aussi des journalistes de l’époque, aidés par des grands groupes de la distribution.

Le 21 décembre 1985 marque l’ouverture officielle des Restos du Cœur en Belgique.

Une poignée d’étudiants de l'école de commerce Solvay vont se mobiliser autour d'un travail dans le cadre de leurs études. Ils n'imaginaient pas encore l'ampleur de la détresse alimentaire en Belgique. C'est avec beaucoup d'émotion et d'efficacité qu'ils prirent les rennes d'une logistique pour de gigantesques cantines distribuant à la fin de l'hiver 1986 plus de 6000 repas par jour.   

La Belgique et la France se sont investies chacune de leur côté dans la lutte contre la pauvreté. Le succès considérable des ventes belges de CD et DVD des enfoirés ne profite pas à la Belgique et à aux plus démunis de ses concitoyens.

IMG 4917

Le concept des Restos du Cœur de l'époque s'appuie sur différents constats :

  • Le quart monde prend des proportions énormes : il y a des millions de vrais pauvres en Europe.
  • Les personnes touchées par la pauvreté sont les premières victimes des carences alimentaires qui entraînent de graves conséquences sur leur santé.
  • Le coût des soins de santé et des charges sociales est plus élevé que l’aide, notamment alimentaire, apportée aux démunis.
  • De nombreux surplus alimentaires sont dénaturés, détruits ou mis sur le marché extérieur à des prix déficitaires… Et pourtant, de nombreuses personnes souffrent de la faim, jusqu’à en perdre la vie !

La proposition des restos du cœur ?

Demander que les surplus alimentaires retirés du marché de la CEE soient mis à la disposition, gratuitement ou à un prix modique, des CPAS, des écoles, des centres d’accueil ou encore des associations caritatives.

Coluche et les Restos du Coeur

Coluche et les Restos du Cœur, c’est l’histoire d’une association magnifique. En effet, Coluche vient d’un milieu modeste et d’un quartier pauvre, Montrouge, la zone, le clapier, le ghetto par excellence.

« Nourrir les plus démunis, c’est bien, mais ce n’est que la partie visible de l’iceberg! » disait-il.

En se tuant sur une route de France le 19 juin 1986, Coluche a laissé à tous un immense défi.

Après avoir relayé à l'échelle française le concept belge des Restos du Cœur, Coluche est revenu chez nous le 22 février 1986 où il ouvre officiellement les Restos du Cœur en Belgique… Et plus spécifiquement les Restos du Cœur de Liège !

D'emblée, le concept belge se distingue de celui de son voisin français. Car ouvrir 3 mois, c’est bien, mais laisser les personnes pendant 9 mois dans la nature après leur avoir donné l’espoir d’une vie meilleure, c’est se voiler la face. Les Restos du Cœur belges décident alors d’ouvrir toute l’année, avec des fréquences différentes suivant les saisons. Comme en France, le service offert aux démunis dépasse rapidement la fourniture de repas et la mise à disposition de nourriture.

Des initiatives démarrent à Mons, Mouscron, Namur, St Gilles et Wavre, si bien que la création d'une Fédération s'impose dès 1991. Celle-ci a pour objectifs de promouvoir le nom et la notoriété des Restos du Cœur de Belgique et de faire respecter une charte commune à l'ensemble des entités par ailleurs autonomes d'un point de vue fonctionnel et administratif. Depuis une quinzaine d’années, la Fédération aide financièrement et de manière conséquente les entités grâce à la générosité du public et à quelques entreprises partenaires.

La Fédération des Restos du Cœur de Belgique regroupe, aujourd'hui, 18 Restos (12 en Wallonie, 4 en Flandre et 2 à Bruxelles) et 4 antennes, répartis sur tout le territoire belge.

Vous souhaitez rester informé de notre actualité?

> Inscrivez-vous

Comment nous aider ?

Faites un don !

Chaque don compte : 5, 10, ou 30 € par mois

En donnant 5€ par mois, vous offrez 1 repas chaud complet pour une personne tous les mois.

En donnant 10€ par mois, vous offrez un colis alimentaire pour une famille de 3 personnes pendant une semaine.

En donnant 30€ par mois, vous offrez un repas chaud complet pendant deux semaines, du lundi au vendredi !

N’oubliez pas : à partir de 40 € de don (par année civile), vous bénéficiez d’une déduction fiscale jusqu'à 45%.

FAITES UN DON EN LIGNE

ou par virement: IBAN : BE44 2400 3333 3345 avec la communication 01G007082010

Devenez bénévole !

Ce que nous attendons de vous

  • professionnalisme et assiduité
  • une large ouverture d'esprit
  • un maximum de tolérance
  • la capacité de travailler en équipe

Ce que vous trouverez en travaillant chez nous

  • de nombreux contacts
  • une ambiance chaleureuse
  • une équipe compétente

Pour travailler sur le terrain et/ou offrir vos services bénévolement, prenez contact directement avec le Resto du Cœur de votre région

Trouver un Resto du Coeur dans ma région

Comment sont nés les Restos du coeur ?

En hiver 1985, les silos et les frigos de l’Europe sont pleins.
Pourtant, des ventres sont vides et des gens vont encore mourir de faim et de froid…

Les Wallons déposent, par l’entremise d’un politicien, une proposition sur la pauvreté en Europe au Parlement Européen à Strasbourg. Mais l’idée ne perce malheureusement pas …
… Elle séduit néanmoins un artiste en France, un clown du nom de Coluche (Michel Colucci) qui élève la voix et interpelle les Français sur les ondes d’Europe 1 le 26 septembre 1985.

L’appel est entendu par des étudiants de la « Solvay Business School ». Des artistes, des politiques, des agriculteurs, des anonymes se mobilisent, mais aussi des journalistes de l’époque, aidés par des grands groupes de la distribution. Le 21 décembre 1985 marque l’ouverture officielle des Restos du Cœur en Belgique.

En savoir plus sur la naissance des Restos du Coeur

Suivez-nous

Restos du Coeur de Belgique: FacebookInstagram des Restos du Coeur de BelgiqueTwitter des Restos du Coeur de Belgique

AERF LABEL PMS DEF V

La Fédération des Restos du Coeur de Belgique adhère au Code éthique de l’AERF.

Vous avez un droit à l’information.
Ceci implique que les donateurs, bénévoles et employés (ou permanents) sont informés au moins annuellement de l'utilisation des fonds récoltés.

Ce site web peut faire usage de cookies en vue d’améliorer la fonctionnalité du site web. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour améliorer votre navigation.
Pour en savoir plus sur notre politique d’utilisation de cookies, veuillez cliquer sur le lien suivant


Collecte de vivres nationale 2021

Visuel action A4 petit

Cette année vous pouvez participer de deux manières différentes à notre collecte de vivres virtuelle.

Vous pouvez soit utiliser notre liste de courses

Ou alors vous pouvez participer via nos paniers repas déjà composés.